Anthony Martial, un’opportunité à saisir pour l’Inter après Manchester United

Martial (Instagram)

Anthony Martial, un’opportunité à saisir pour l’Inter après Manchester United

L’horizon s’annonce chargé de changements pour l’Inter de Milan. Sur le marché des transferts, une ombre tricolore se profile avec insistance : celle d’Anthony Martial. L’avant-centre français s’apprête à quitter Manchester United cet été, un départ inéluctable après une saison passée dans l’ombre, son club actuel ayant même décidé de ne pas renouveler son contrat qui expire fin juin. Une page se tourne donc pour Martial qui avait été acquis pour la somme rondelette de 60 millions d’euros auprès de Monaco en 2015. À 28 ans, l’attaquant est à la recherche d’un nouveau défi, au sommet de sa carrière. Et l’appel de l’Inter semble résonner comme une promesse de renaissance.

L’effectif nerazzurro, toujours en quête de renforcement offensif, pourrait bien accueillir Martial en son sein. Après tout, les prochains champions d’Italie cherchent à consolider leur ligne d’attaque, anticipant les départs probables de Sanchez et Arnautovic. Martial se présente donc comme une opportunité à saisir, d’autant plus que le seul investissement consisterait en son salaire et les commissions éventuelles pour son entourage.

La proposition de l’entourage de Martial à l’Inter n’est pas tombée dans l’oreille de sourds

Le club milanais, dont la réputation n’est plus à faire sur la scène internationale, après s’être qualifié parmi les premiers au nouveau Mondial pour clubs voulu par la FIFA, pourrait voir en Martial le coup de pinceau manquant à son tableau offensif.

Cependant, la direction de l’Inter, avec Marotta et Ausilio à la barre, doit trancher. Martial représente-t-il un pari à faible coût ou faut-il continuer la chasse, plus ardue et exigeante, notamment en ce qui concerne les attentes du Genoa qui réclame une trentaine de millions pour Albert Gudmundsson ? Le casse-tête est d’autant plus complexe qu’il n’existe qu’une seule place vacante pour peaufiner l’attaque, déjà composée des indiscutables Lautaro Martinez et Thuram, en attendant l’arrivée imminente de Taremi.

L’Inter se trouve donc à la croisée des chemins, le dossier Martial pourrait être synonyme de jackpot ou de mirage. Une chose est sûre, la stratégie de recrutement du club milanais sera décisive pour les ambitions et la composition future de l’équipe. Martial, fantôme à Manchester, pourrait-il devenir héros à Milan ? L’anticipation des fans est à son comble, et l’Inter pourrait bien être la terre promise pour un Martial en quête de rédemption et de gloires nouvelles.