Site icon Foot Caen

La triste fin de Keylor Navas au PSG

Keylor Navas (Instagram)

Keylor Navas (Instagram)

L’horizon s’assombrit pour Keylor Navas au sein de la capitale française. En effet, le portier costaricien, arrivé au crépuscule de son contrat avec le Paris Saint-Germain, traverse une période particulièrement difficile. Relégué au second plan derrière la prestance de Gianluigi Donnarumma, il voit même son temps de jeu en Coupe de France s’évaporer, tandis que ses apparitions sporadiques en Ligue 1 révèlent un déficit criant de compétition.

La hiérarchie est claire et impitoyable au sein du club parisien : Donnarumma, étincelant, brille en titulaire indiscutable, et le jeune prodige Arnau Tenas guette la moindre opportunité en embuscade. Navas, quant à lui, se voit désormais cantonné à un rôle d’appoint, ne foulant les pelouses de Ligue 1 qu’à de rares occasions, contre Lille et Reims. La Coupe de France, jadis un terrain de jeu où il pouvait espérer briller, lui est désormais fermée. Luis Enrique, l’entraîneur, a opté pour la constance de Donnarumma dès les huitièmes de finale.

Le match contre Reims a été symptomatique de cette inactivité forcée : sur le premier but adverse, Navas a étonnamment choisi de laisser la responsabilité à son défenseur Achraf Hakimi, une décision qui s’est avérée malheureuse. Bien que non fautif, le gardien n’a pas su s’imposer comme le dernier rempart décisif que Paris aurait espéré. Une performance en demi-teinte, sanctionnée par un modeste 4/10 de la part de notre rédaction.

Le déclin semble inexorable pour Keylor Navas, l’ancien cerbère du Real Madrid

Les rumeurs de transfert ont bruissé autour de Navas durant le mercato hivernal, avec Newcastle et les Tigres qui auraient manifesté de l’intérêt. Toutefois, l’expérimenté gardien a choisi de demeurer dans la ville-lumière, adoptant un rôle de mentor pour les jeunes pousses du club. Mais son âme de compétiteur, nourrie par 112 sélections avec la Costa Rica, réclame plus que ce statut d’observateur émérite.

La quête d’un nouveau gardien par le PSG ne fait que corroborer les signes annonciateurs d’un départ prochain de Navas. Des rumeurs circulent déjà, évoquant le nom de Gregor Kobel du Borussia Dortmund comme potentiel successeur. L’avenir de Navas est donc en suspens : relever un ultime défi ou se retirer sur une note plus discrète ?

En attendant, les supporters parisiens n’ont pas oublié les exploits passés de leur gardien. Lors de sa récente titularisation contre Lille, où il a livré une prestation solide malgré l’attaque timide des adversaires, le stade du Parc des Princes lui a réservé une ovation. Ses éclats d’antan, notamment ses parcours remarquables en Ligue des Champions, demeurent gravés dans le cœur des aficionados parisiens.

Quitter la version mobile