OM – OL: Un Supporter Lyonnais Jugé le 18 Décembre Pour Violence sur un CRS

OM - OL

OM – OL: Un Supporter Lyonnais Jugé le 18 Décembre Pour Violence sur un CRS

À l’heure où l’OL a fait appel de la décision de la commission de discipline concernant le match contre l’OM, un supporter du club lyonnais va devoir répondre de ses actes. Le 18 décembre, il sera jugé à Marseille pour violences sur un policier.

Le match entre l’OM et l’OL a fait et fera couler encore beaucoup d’encre d’ici au 6 décembre prochain. La commission de discipline a décidé de se déclarer incompétente pour juger les évènements en marge de l’Olympico et n’a donc pas sanctionné le club marseillais pour les violences autour du Vélodrome malgré les douze points de suture de Fabio Grosso.

OM – OL: OM fait appel de la décision de la commission de discipline

« Choqué », l’OL a décidé de faire appel pour au moins obtenir la tenue de la rencontre reportée à huis clos ou sur terrain neutre. À cette question va s’ajouter les sanctions possibles contre le club lyonnais suite à la mise en instruction du dossier concernant les faits et gestes racistes d’individus dans le parcage visiteurs le 29 octobre dernier. La décision sera rendue le 22 novembre prochain. Mais, ces incidents se jouent aussi au niveau judiciaire avec plusieurs mises en examen.

Jugement d’un supporter lyonnais

Deux supporters de l’OM comparaîtront devant la justice les 23 novembre et 29 janvier prochains pour des dégradations et des jets de projectiles (l’un d’eux a été placé en détention provisoire), un fan de l’OL a également rendez-vous avec la justice marseillaise. Interpellé le soir du match, il sera jugé pour avoir violemment frappé un CRS au casque. Placé sous contrôle judiciaire depuis l’interpellation, il a l’interdiction de fréquenter un stade, ses abords et de se rendre à Marseille depuis. Il sera jugé devant le tribunal de Marseille le 18 décembre prochain.

OM – OL: Réactions et critiques

Daniel Riolo a fustigé jeudi 9 novembre l’absence de sanctions disciplinaires et la reprogrammation du choc entre Marseille et Lyon dans un Stade Vélodrome plein. Au micro de « l’After Foot » sur RMC, l’éditorialiste a regretté le manque de courage de Vincent Labrune et de la LFP qui n’ont pas été capables de marquer le coup après le caillassage du car de l’OL et les incidents en marge de l’Olympico.

« Tu dois marquer le coup! », a insisté Daniel Riolo, critiquant le manque d’actions des dirigeants de la LFP. Il a suggéré des sanctions plus sévères, telles que jouer le match sur terrain neutre avec un public restreint.

La ville de Marseille sous le feu des critiques

Daniel Riolo a également critiqué la ville de Marseille, soulignant que la municipalité n’avait pas réagi de manière adéquate face aux incidents. Il a conclu en affirmant que la ville ne « mérite pas de voir » l’Olympico et a appelé la Ligue à délocaliser le match.

En résumé, le litige entre l’OM et l’OL continue d’évoluer, avec des aspects judiciaires et des réactions critiques. La date du 18 décembre marquera un nouveau tournant avec le jugement du supporter lyonnais accusé de violence sur un CRS. Les répercussions sur le match du 6 décembre et les éventuelles sanctions contre les clubs restent des sujets brûlants, alimentant les débats dans le monde du football français.